L'application "miracle"

Améliorer sa vue sans lunettes! 

La vision humaine dépend de l’œil et du cerveau.

L’œil capture les données visuelles et les transmet au cerveau.

Le cerveau traite alors ces données pour les transformer en images et nous permettre de voir.

Au fur et à mesure des années, notre œil se détériore et ne transmet plus d’images nettes à notre cerveau.  Il devient donc de plus en plus difficile de lire.

Les lunettes, les lentilles, le laser…permettent d’améliorer la vision tout en se focalisant sur l’aspect optique de la vision (l’œil).

Il est possible d’améliorer sa vision.Pour cela, il faut améliorer la qualité de l’image capturée par les yeux part le port des lunettes, grâce à une opération oculaire ou en améliorant la capacité cérébrale de traitement d’images.

Selon plusieurs revues, ‘Nature, PNA’, ‘Vision Research’,’Scientific Reports’, une équipe scientifique a développé une méthode qui permet de stimuler le cerveau dans sa fonction de traitement d’image  tout en stimulant les neurones du cortex visuel et ainsi d’améliorer la vision de près et les capacités de lecture de l’utilisateur.

 

cortex visuel 

1 1

 

Le cortex visuel est une structure cérébrale qui se situe au niveau du lobe occipital. Sa principale mission consiste à réceptionner puis analyser les informations d'ordre visuel. Le cortex visuel se décompose en de multiples sous-divisions qui assurent, chacune, le traitement de paramètres spécifiques transmis par l'oeil tels que les couleurs, les tailles, les formes ou encore les mouvements. Le cortex visuel représente une zone du cerveau indépendante de la vision puisqu'il a été prouvé que les déficients visuels utilisent cette structure pour gérer d'autres informations.

 

neurones

2 1

 

Un Neurone est une cellule de base du tissu nerveux, capable de recevoir, d'analyser et de produire des informations.

Cette méthode permet d’améliorer les capacités cérébrales afin de permettre à notre cerveau de compenser les déficiences optiques. Les mêmes données sont envoyées au cerveau mais celui-ci a appris à mieux fonctionner pour rétablir la netteté de ces données. 

 

 

LE POTENTIEL DE NOTRE CERVEAU  

 

 

Les neurones, les cellules nerveuses sont organisés en réseau, et peuvent créer des nouvelles liaisons ou renforcer des liaisons déjà existantes. Cette capacité de changement est appelée plasticité cérébrale.

Le cerveau conserve sa plasticité tout au long de notre vie.

Le développement de méthodes neuroscientifiques parvient à provoquer cette plasticité cérébrale afin de permettre ainsi au cerveau de développer ses compétences.

Cette méthode utilise la plasticité cérébrale et permet aux utilisateurs d’utiliser leurs compétences visuelles tout en améliorant les capacités de traitement cérébral d’image.

Les filtres de Gabor

Comme dans les ordinateurs où chaque image est représentée par un code binaire composé de 1 et de 0, les images dans le cortex visuel peuvent être représentées par un ensemble de filtres appelés Gabor. Leurs fréquences, leurs contrastes et leurs orientations varient. Cette méthode utilise ces filtres. Ils permettent de stimuler les cellules du cortex visuel afin d’améliorer les capacités de traitement de l’image et donc une meilleur vision.

 

4filtres7 1

 

 

Cette méthode facilite la lecture     

 

5avmethode6 livres

 

  • La lecture est plus rapide

Cette méthode adapte progressivement les intervalles de temps entre deux stimuli visuels qui permettent au cerveau l’accéleration de son processus de traitement d’images.

 

7fin premier point

  • Une lecture plus vive

Cette méthode suit de façon continue la limite de détection de contrastes de son ulilisateur tout en intensifiant  peu à peu le niveau de difficulté. La personne est capable de distinguer les différentes nuances de gris.

  • Un programme personnalisé

Comme chaque cerveau est unique, la technologie de la méthode s’adapte donc aux performances visuelles de chaque personne.

 

L’efficacité du produit a été prouvée dans diverses études, comme dans une étude de l’Université de Californie à Berkeley.

 

Ce système a de nombreux bénéfices puisque tous les utilisateurs sont capables de lire des textes à police de caractères petite, la majorité des personnes peuvent lire de nouveau plusieurs heures d’affilées sans maux de têtes, la vitesse de lecture augmente de 17 mots. De plus, «  l’âge de vision » est réduit de 8 ans en m oyenne.

 

CETTE METHODE SE NOMME GLASSES OFF, puisque l’on ne porte pas de lunettes !

Il suffit d’installer cette application ! Je l'ai alors testée sur mon mobile. 

 

Glasses 1

Glasses2

Glasses3

Glasses 4 preu

 

Glasses4

Je n'ai pas pu effectuer tous les tests car cette application est payante.

 

Cette montre une personne utilisant l 'application