L'amblyopie

 Ce trouble affecte entre 2 et 5% de la population. Il concerne principalement les enfants.

 

L'enfant perçoit mal les contrastes, ou voit une image floue, ou deux images mal superposées. Il existe différents degrés d'amblyopie: les patients peuvent être plus ou moins affectés.

 

                                    Amblyope oeil paresseux

 

Lorsque les yeux voient normalement, l'image d'un objet est captée simultanément par chaque œil. Elle est projetée sur la rétine, puis transmise par le nerf optique. C’est le nerf reliant chaque globe oculaire (au niveau de la rétine) jusqu'au cerveau. Il transmet les informations visuelles de la rétine afin qu'elles soient traitées par le cerveau. Chacune des deux images est envoyée simultanément au cerveau pour être analysée dans la partie arrière du cerveau, au niveau du lobe occipital. C’est le centre responsable de la vision. Il permet à l'homme de s'orienter et de reconnaître les visages, les objets, les couleurs. Il reçoit donc deux images et en fait la synthèse pour que nous ayons une vision nette et en relief.

 

                                 Vision amblyope

 

 

Symptômes de l’amblyopie : 

  • L'enfant souffre d'un strabisme (vers l’intérieur, l’extérieur ou le haut),
  • Il ferme souvent un œil pour mieux voir,
  • Il tourne toujours la tête du même côté, pour regarder quelque chose.
     

Le diagnostic de l’amblyopie doit être précoce. En effet, lorsque le traitement est pris à temps (de préférence entre 2 et 3 ans), les enfants peuvent récupérer une bonne vision binoculaire (vision impliquant les deux yeux). Pour cela, l’enfant doit porter un cache œil sur l’œil qui voit nettement, ce qui permet à l’œil fatigué de se forcer à travailler. Parfois, la pose d’un cache œil ne suffit pas, comme par exemple, lorsqu'il existe une anomalie anatomique de l'œil ou des voies visuelles. Il s'agit alors d'une amblyopie fonctionnelle.

Dans ce cas, en plus du cache, il faut aussi passer par la chirurgie, car seul un geste opératoire permettra aux deux yeux de bien fonctionner ensemble.

 

                                                    Enfant amblyope 1

 

En revanche, si le traitement n’est pas pris avant 6 ans, la capacité du cerveau à récupérer des fonctions atteintes est moins grande (plasticité cérébrale) et ni la rééducation, ni la chirurgie n'auront vraiment d'effets. Dans le cas d'un strabisme, l'enfant peut même perdre l'usage de son œil, si les choses ne sont pas faites à temps.