L'hypermétropie: une amétropie

L’œil a un grand pouvoir d’adaptation, c’est pour cela que le trouble visuel de l’hypermétropie peut longtemps passer inaperçu.

En France, l’hypermétropie touche 9% de la population.

Il est dû majoritairement à une distance entre la cornée et la rétine insuffisante. L’image se forme en arrière de la rétine, ce qui explique que l’hypermétrope voit mieux de loin que de près.

 

          Hypermetropie                     Hypermetropie oeil trop court

 

Quand l'œil est trop « court », les rayons lumineux permettant à l'image de se former vont se projeter en arrière de la rétine. Cela se produit également lorsque la cornée est trop plate. Dans les deux cas, l'image est floue, la personne ne voit pas clairement de près. 

 

Pour améliorer la netteté de la vision d'un hypermétrope, il faut "forcer" une accommodation qui, à la longue, se révèle éprouvante. Cela déclenche donc les symptômes suivants :

  • Difficulté à distinguer clairement les objets rapprochés
  • Des maux de tête
  • Un stress oculaire

 

La correction de l’hypermétropie repose sur le port de lunettes à verres convergents, ou de lentilles de contact. Cela permet à l’image de se former plus en avant de l’œil, sur la rétine. L’hypermétropie peut aussi être corrigée, depuis la fin des années 1990, grâce à la chirurgie réfractive (laser). Elle consiste à creuser un anneau périphérique, ce qui provoque un bombement central de la cornée. Les interventions sont rapides.  Ces dernières ne sont cependant effectuées que chez l'adulte lorsque la formation de l’œil n’évoluera probablement plus.

 

×