La presbytie

La presbytie qui vient du grec "presbys", qui signifie "vieux", n’est pas considérée comme une maladie. C’est un trouble de la vision lié au vieillissement de l’œil. Elle touche plus de 40% de la population française. La presbytie apparait vers les 45 ans.

Elle est due au durcissement du cristallin. Cela entraîne une perte progressive de la capacité à accommoder. La capacité du cristallin à modifier son rayon de courbure pour faire converger les rayons lumineux sur la macula diminue (zone de la rétine où l’acuité visuelle est maximale car la concentration en cônes est maximale).

On remarque également que les personnes myopes deviennent presbytes plus tôt et les hypermétropes plus tard.

 

       Presbytie corrigeeVue d un presbyte  Vision d'un presbyte.

 

Elle est reconnaissable par les symptômes suivants :

  • Difficulté à lire des petits caractères et de près (nécessité d’éloigner son livre pour voir nettement),
  • Besoin d’un éclairage lumineux plus fort car la pupille est dilatée (diamètre de la pupille plus large),
  • Maux de tête,
  • Nécessité de changer de lunettes plus fréquemment,
  • Fatigue oculaire.

 

Il est possible de traiter la presbytie par le biais de lunettes ou de lentilles de contact adaptées.

Une même personne peut être à la fois myope et presbyte. Ces deux défauts visuels peuvent être corrigés par une même paire de lunettes avec des verres à double foyer (le haut du verre pour la vision de loin et le bas du verre pour la vision de près). Cette technologie est remplacée par les verres progressifs. Il existe également des lentilles de contact progressives.

On conseille en général de changer ses lunettes tous les deux ans environ, en fonction de l'évolution de sa vue.

Enfin il est possible de traiter la presbytie par une chirurgie, au laser ou par la pose d'un implant. Il existe différentes techniques chirurgicales. Le choix se fait à partir de nombreux critères : âge, état du cristallin, autres problèmes de vision associés...

 

       Presbytie au laser                         Presbytie implant

Par ailleurs, des verres sphériques convexes, de puissance positive, permettent de soulager les personnes presbytes.

Cette maladie se chiffre en dioptries : en moyenne +3 dioptries après 60 ans.

Les verres progressifs dont la puissance varie progressivement de la partie haute du verre à sa partie basse permettent d'avoir aussi une bonne vision intermédiaire.

La presbytie peut être également corrigée par des lentilles de contact progressives permettant de voir à toute distance ou par greffe d’implants multifocaux.

Il est également possible d’avoir recours à une opération par laser.

Le laser « presby-lasik » permet de rendre la cornée multifocale avec des zones de puissances différentes afin de permettre la vision de loin, intermédiaire et de près. Il modifie la courbure de la cornée afin d’augmenter son pouvoir d’accommodation.

La presbytie peut aussi être corrigée chirurgicalement par la mise en place dans l'œil d'un implant progressif. Cet implant multifocal remplace le cristallin.